Bannière Faculté des sciences ISE
........

Au coeur des enjeux environnementaux

developpez-vos-competences

Site internet

Nouveau site internet de l'Institut des sciences de l'environnement à venir ! 

Bon été à toutes et à tous !

Lancement du cours UQAMNORD 2013

uqamnordLes programmes de doctorat et de maîtrise en sciences de l'environnement de l'Institut des sciences de l'environnement organisent pour une septième fois le cours Environnement et développement dans les zones frontières : le cas de la forêt boréale québécoise (Sujet de pointe en environnement, ENV9560).  

Ce cours est ouvert par le programme de doctorat en sciences de l'environnement mais il est également offert aux étudiants à la maîtrise en sciences de l'environnement.  Cette formation intensive se déroulera durant deux semaines à la fin de l'été 2013 dans le moyen nord québécois, du 18 août au 1er septembre.  

Robert Davidson et Marie Saint-Arnaud sont les deux professeurs responsables de cette formation.  Plusieurs professeurs et conférenciers de différentes disciplines participeront également au cours et permettront aux étudiants de se familiariser avec les grands enjeux économiques, humains et biophysiques du moyen nord québécois et d'étudier les perspectives de développement durable qui lui sont propres.  Les enjeux du développement de cette région frontière du Québec offrent de nombreuses similitudes avec ceux de l'Amazonie, ce qui sera soulevé tout au long de la formation donnée sur le terrain.  

Le périple commencera par la région abitibienne où les étudiants rencontreront différents acteurs des domaines miniers et forestiers, représentant les points de vue de l'industrie, de comités de citoyens, d'autochtones, d'ONG et de chercheurs universitaires.  Puis le cours se poursuivra à Radisson et à Chisasibi où les enjeux liés à l'hydroélectricité seront abordés tant sous l'angle de la société d'état Hydro-Québec que de la communauté de Chisasibi.  Enfin, le groupe se dirigera vers Kuujjuarapik, un village où se côtoient Inuits, cris et blancs avec des intérêts parfois divergents, dans un environnement nordique aux caractéristiques biophysiques remarquables.  

Cette formation contribue à jeter des ponts vers une vaste région que les habitants du sud du Québec ignorent largement, n'en percevant que la richesse de ses ressources.

Une première rencontre aura lieu le jeudi le 18 octobre à 12:30, au PK-3150.