Bannière Faculté des sciences ISE
........

Au coeur des enjeux environnementaux

developpez-vos-competences

Site internet

Nouveau site internet de l'Institut des sciences de l'environnement à venir ! 

Bon été à toutes et à tous !

Symposium mondial sur l’uranium - 14-16 avril 2015

http://uranium2015.com/fr

 Le Symposium mondial sur l’uranium vise à mieux comprendre quels sont les grands enjeux qui concernent l’ensemble du cycle de vie de l’uranium à l’échelle mondiale, de l’extraction minière à l’utilisation de l’uranium et de ses sous-produits à des fins civiles ou militaires. À la fois scientifique et sociétal, le Symposium s’articule autour des grands thèmes suivants: la santé, l’environnement, l’économie, l’éthique, la gouvernance, les droits humains et les droits des peuples autochtones. Ouvert au public, le Symposium accueillera plus de 300 personnes par jour du 14 au 16 avril 2014, notamment des représentants locaux, nationaux et internationaux provenant des milieux de la santé, de la recherche, de l’industrie, de l’éducation, de la société civile, des décideurs publics et des milieux autochtones. Le Symposium accueillera également plusieurs représentants des médias locaux, nationaux et internationaux. Toutes les présentations du Symposium seront mises en ligne en formats électroniques (textes et/ou vidéos) après la tenue du Symposium, en français et/ou en anglais.

 14 avril (Jour 1) Mines d’uranium et cycle du nucléaire : enjeux de santé et d’environnement

15 avril (Jour 2) Le nucléaire civil et militaire : enjeux éthiques, économiques et politiques

16 avril (Jour 3) Droits de la personne, droits des peuples autochtones et enjeux de gouvernance

 

Organisations impliquées

Le Symposium est organisé conjointement par Médecins pour la survie mondiale, l’Association canadienne des médecins pour l’environnement, Nature Québec, le Regroupement pour la surveillance du nucléaire et la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine. Le Symposium reçoit également de l’appui de l’Institut de développement durable des Premières nations du Québec et du Labrador, du Grand Conseil des Cris du Québec, ainsi que de plusieurs partenaires locaux, internationaux et internationaux.

Contexte

Le Symposium a lieu dans le contexte où plusieurs juridictions à l’international s’interrogent sur l’avenir du nucléaire comme source d’énergie, laquelle fournit environ 11% de l’électricité mondiale. L’année 2015 marque également les négociations quinquennales du Traité de non-prolifération des Nations-Unies qui visent à prévenir la prolifération des armes nucléaires à l’échelle mondiale. Le Canada (Saskatchewan) est l’un des principaux producteurs d’uranium dans le monde. Sa production nucléaire est toutefois en baisse et aucun nouveau réacteur n’a été mis en service depuis plus de vingt ans. La Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse ont, pour leur part, banni l’exploitation de l’uranium de leur territoire. Le Québec a récemment fermé son seul réacteur nucléaire et évalue présentement la possibilité de maintenir un moratoire sur les mines d’uranium. L’année 2015 marque également le 70ième anniversaire des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki. Elle verra également la conclusion d’un nouveau traité des Nations Unis sur la lutte aux changements climatiques. Le Symposium vise à aborder ces enjeux et à soumettre des recommandations aux décideurs publics afin d’assurer une meilleure protection de la santé, de la sécurité et de l’environnement.