Bannière Faculté des sciences ISE
........

Au coeur des enjeux environnementaux

developpez-vos-competences

Site internet

Nouveau site internet de l'Institut des sciences de l'environnement à venir ! 

Bon été à toutes et à tous !

Louise Vandelac a reçu le prix Jacques-Rousseau 2010 de l'Association francophone pour le savoir

vandelac_revues_org-small90Louise Vandelac, professeure titulaire au Département de sociologie et directrice de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, vient de recevoir le prix Jacques-Rousseau 2010 de l'Association francophone pour le savoir. Ce prix souligne le travail incessant de Louise Vandelac pour aller au-delà des frontières disciplinaires, frontières à franchir afin de répondre adéquatement aux grands enjeux sociaux de notre siècle.

Chercheure polyvalente, Louise Vandelac aborde de front des questions de société avec une approche résolument transdisciplinaire et une solide posture éthique. Qu’il soit question de l’économie et de la famille, de la transgénèse végétale et animale, des technologies de reproduction et du clonage, de la gestion responsable des enjeux hydriques, des impacts des perturbateurs endocriniens, d'approche écosanté ou plus récemment des nanotechnologies, elle contribue à mettre en évidence ces enjeux sur la place publique pour favoriser le dialogue entre citoyens, politiques et scientifiques.

Depuis près de trente ans, Louise Vandelac navigue entre sociologie, santé, environnement, économie et éthique. Observatrice attentive des grandes évolutions de la société, ses recherches ont souvent contribué à faire émerger des questions clés sur la scène publique: production domestique (1985), technologies de reproduction (1986), conciliation des responsabilités familiales et professionnelles, (1993),  documentaire pour l'ONF sur les OGM (1999), saumon transgénique (2005), polytoxicosensibilité (2010), etc.. Tout en bénéficiant de la reconnaissance de ses pairs sur les scènes nationale et internationale, cette conférencière recherchée, fortement préoccupée par les politiques publiques, a su susciter des débats de société, essentiels à la démocratie. Ses travaux lui ont valu de siéger notamment à la Commission royale sur nouvelles techniques de reproduction, au Conseil national de bioéthique sur les sujets humains et à la Commission canadienne pour l’Unesco.

Selon Louise Vandelac, comprendre et agir sur les enjeux complexes de notre temps exige un sérieux travail d'ordre épistémologique et une approche  transdisciplinaire, globale et intégratrice centrée sur un réel dialogue entre les chercheurs de formations diverses ainsi qu'un véritable travail de co-construction des savoirs et de mobilisation des connaissances avec tous les acteurs sociaux. À titre d'exemple, c'est dans cette perspective qu'elle a initié avec ses équipes une semaine de rencontres en mai 2011 avec une cinquantaine de chercheurs et intervenants  du Québec et de l'étranger sur les questions d'environnement, santé, technosciences, gouvernance et société.

Le prix Jacques-Rousseau a été créé en 1980 en l’honneur de Jacques Rousseau, botaniste, ethnologue et ancien secrétaire de l’Acfas. Il souligne les réalisations scientifiques exceptionnelles d’une personne ou d’une équipe qui a largement dépassé son domaine de spécialisation et qui a établi des ponts novateurs entre différentes disciplines.