Bannière Faculté des sciences ISE
........

Au coeur des enjeux environnementaux

developpez-vos-competences

Site internet

Nouveau site internet de l'Institut des sciences de l'environnement à venir ! 

Bon été à toutes et à tous !

Mélanie Lemire, honorée de la médaille académique du Gouverneur général du Canada pour sa recherche doctorale

ML_photo6 juillet 2011 - Mélanie Lemire, diplômée du doctorat à l’Institut des sciences de l’environnement, recevra la médaille académique doctorat du Gouverneur général du Canada. Cette médaille reconnaît l’excellence académique au Canada. Depuis plus de 125 ans, lamédaille du Gouverneur général, l’une des plus prestigieuses,  honore des étudiantes et étudiants aux succès scolaires exceptionnels, ce qui est généralement le prélude à d’importantes réalisations.

La lauréate, Mélanie Lemire, a fait ses études de maîtrise et de doctorat à l’Institut des sciences de l'environnement à l'UQÀM sous la supervision de Donna Mergler, professeure émérite au département des sciences biologiques et chercheure au CINBIOSE. Son intérêt pour la santé mondiale et la toxicologie environnementale, l’a amenée à faire des recherches sur le sélénium en Amazonie brésilienne. Ses études doctorales, basées sur une approche écosystémique de la santé, ont donné lieu à d’importantes découvertes scientifiques permettant d'identifier des pistes de solutions pour améliorer la santé des populations qui vivent de la consommation de poissons en Amazonie et ailleurs dans le monde. Elle a été la première à décrire les liens entre le sélénium  et l’alimentation locale et à montrer que le sélénium peut contribuer à réduire les effets néfastes du mercure sur les cataractes séniles et sur les fonctions neuromotrices.

La qualité des recherches et le leadership de Mme Lemire ont été reconnus par plusieurs instances nationales et internationales. Elle a reçu des bourses d’études de plusieurs organismes, incluant le CRSNG et le CRDI. En 2010, l’International Association for Ecology and Health lui a décerné le prix Early Exceptional Career pour sa contribution au champ de recherche de l’Écosanté. Elle est auteure d’une douzaine de publications dans des revues scientifiques et a été invitée à plusieurs reprises à présenter les résultats de ses recherches, notamment par l’Environmental Protection Agency des États-Unis.

Durant ses études, elle a contribué à la vie académique du CINBIOSE et elle a siégé au conseil académique de l’Institut des sciences de l’environnement et au comité de programme du doctorat en sciences de l’environnement. Elle a été coordinatrice du Nœud Québec-Acadie-Atlantique de la Communauté de pratique canadienne en approches écosystémiques de la santé (CoPEH-Canada) et membre active de la Communauté de pratique en approches écosystémiquess de la santé en Amérique Latine et les Caraïbes (CoPEH-LAC). Elle est aujourd’hui stagiaire postdoctorale à l’Axe santé des populations et environnementale du Centre de recherche du CHUQ, à l’Université Laval.