Non classé

Deux subventions du CRSH obtenues par des membres de l’ISE et du Centr’ERE!

Félicitations aux chercheuses!

 

Subvention d’engagement partenarial CRSH 2018-2019

La coconstruction de savoirs en réseau d’acteurs et actrices engagées sur la question énergétique : évaluation diagnostique et design techno-pédagogique

Chercheure responsable : Laurence Brière, professeure associée au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté- Centr’ERE, chargée de cours à l’Institut des sciences de l’environnement et au Département de didactique. Postdoctorante à l’Université Laval.

Co-chercheures : Isabel Orellana, Centr’ERE et Chantal Levert, coordonnatrice du Réseau québécois des groupes écologistes

Collaboratrices : Lucie Sauvé, Centr’ERE et Florence Piron de l’Université Laval

 

Subvention Savoir CRSH 2018-2023

Les dimensions critique et politique de l’éducation relative à l’environnement au sein des mobilisations sociales en contexte de conflit socio-écologique et leur apport à l’émergence

d’alternatives

Chercheure responsable : Isabel Orellana

Cochercheures : Lucie Sauvé et Laurence Brière

Collaboratrice : Marie-Eve Marleau, coordonnatrice de l’ONG Comité pour les droits humains en Amérique latine (Québec) et José Aylwin, directeur de l’Observatoire des droits citoyens et autochtones du Chili

Un atelier de travail sur les risques hydrométéorologiques à l’UQAM

L’Institut des sciences de l’environnement et le département de géographie de l’UQAM organisent un atelier de travail sur le thème des risques et aléas hydrométéorologiques le jeudi 25 et vendredi 26 janvier 2018.

Cet atelier de travail vise à rassembler des universitaires canadiens de divers horizons et un éventail d’intervenants-clés des secteurs publics, parapublics et privés, impliqués dans la prévision et la gestion des risques liés aux événements extrêmes et aux aléas hydrométéorologiques (ÉEAH) au Canada.

L’atelier de travail sera structuré comme suit :

  • Journée 1 : Enjeux de la recherche | Définir la problématique des aléas hydrométéorologiques, les besoins de connaissances et les ressources disponibles;
  • Journée 2 : Enjeux de la formation | Caractériser le marché de l’emploi, les besoins actuels et futurs, et l’offre de formation.

Vous trouverez l’horaire préliminaire ici.

L’atelier proposé promet d’être une formidable opportunité de réseautage qui permettra d’identifier les besoins de formation et d’expertise des employeurs vis-à-vis des étudiants formés dans le domaine de la gestion des risques hydrométéorologiques.

Toute personne interpellée par ces enjeux est invitée à communiquer avec Christine Guillerm, secrétaire de direction de l’ISE, d’ici le 11 janvier prochain.

Programme d’incitation à la recherche dans le Parc de la Gatineau et dans les terrains urbains de la Commission de la capitale nationale au Québec

La protection du parc de la Gatineau et des terrains urbains de la CCN au Québec est un des secteurs d’activités inclus dans le mandat de la Commission de la capitale nationale (CCN). Dans ce contexte, une cinquantaine de permis d’accès au territoire sont émis annuellement pour des recherches scientifiques effectuées par plusieurs institutions. Ces recherches permettent d’acquérir de précieuses connaissances sur les ressources naturelles des terrains et aident à prendre des décisions éclairées dans le cadre du processus de gestion de ces ressources.

Afin d’encourager davantage le partenariat avec la communauté scientifique, la CCN offre un support logistique à certaines recherches dans le but de faciliter celles-ci. De plus, au cours des dernières années, la CCN a appuyé financièrement des projets de recherche qui servent davantage à la gestion du parc de la Gatineau et des terrains urbains de la CCN au Québec, selon le budget disponible. Ainsi, il est prévu que le budget de 2018 pour le programme d’incitation à la recherche scientifique sera de 18 000$ (environ deux projets de 9000$ seraient financés). Les chercheurs sont invités à soumettre des projets de recherche portant sur les ressources naturelles du parc de la Gatineau et des terrains urbains de la CCN au Québec. Tout chercheur intéressé est prié de bien vouloir remplir le formulaire de proposition de projet et de l’acheminer par courriel à isabelle.beaudoin-roy@ncc-ccn.ca, d’ici le 8 janvier 2018. À noter que de l’hébergement en camping (aux lacs Philippe et La Pêche) peut aussi être offert gratuitement dans le cadre de certains projets de recherche. Si un chercheur désire profiter de ce service, il devra le préciser dans sa demande.

Les propositions reçues seront évaluées par une équipe d’experts de la CCN. Veuillez noter que seules les informations incluses sur le formulaire de demande seront prises en compte lors de l’évaluation des projets. Les principaux critères d’évaluation des propositions seront les suivants : présentation (incluant clarté et portée de la question et des objectifs du projet), méthodologie (clarté, pertinence et faisabilité), budget (pertinence et justification) et pertinence du projet relativement à la gestion des ressources naturelles. En effet, une préférence sera accordée aux projets de recherche figurant sur la Liste de projets/études potentiels pouvant être réalisés par des partenaires de la communauté scientifique. À noter que des projets ne figurant pas sur la liste peuvent aussi être acceptés s’ils sont bien cotés selon les autres principaux critères d’évaluation mentionnés ci-haut.

Tous les chercheurs ayant soumis un projet de recherche recevront une réponse, à l’intérieur d’un délai d’environ un mois après la date de remise. Advenant qu’une proposition soit acceptée, une entente entre l’organisation et la CCN sera ratifiée et certaines conditions devront être respectées, telles que les modalités de paiement et la réception du rapport de recherche.

Il est possible que les Amis du parc de la Gatineau (les Amis) puissent également contribuer aux projets de recherche qui seront retenus pour 2018. En effet, l’un des objectifs de cet organisme sans but lucratif est d’encourager la recherche scientifique appliquée afin de favoriser les meilleures avenues de conservation pour le Parc. L’enveloppe budgétaire annuelle du fonds de recherche Cameron-Purenne est habituellement de 2000$. Il est également possible que des bénévoles des Amis puissent fournir de l’aide lors du travail de terrain.

Formulaire de proposition de projet

Liste de projets de recherche potentiels

Personne contact:
Isabelle Beaudoin-Roy
Biologiste
Commission de la capitale nationale
Terrains urbains du Québec et parc de la Gatineau
(613) 239-5678 poste 6021
isabelle.beaudoin-roy@ncc-ccn.ca

 

Des professeurs de l’ISE lauréats du concours du Rendez-vous Pile 2017!

Félicitations aux professeurs de l’ISE Christian Messier, Alain Paquette, Tanya Handa, Daniel Kneeshaw et Thi Thanh Hien Pham, lauréats du concours organisé dans le cadre du Rendez-vous Pile 2017 sur le thème: “Des solutions de recherche pour un mieux-être dans la ville”.

Leur projet “Immuniser la forêt urbaine face aux changements globaux” leur vaut une bourse de 10000 $ pour financer ce projet de recherche. BRAVO!

Pour en savoir davantage, retrouvez l’article dans Actualités UQAM.

Institut des sciences de l’environnement (ISE)

Une unité multidépartementale et multifacultaire qui anime la vie académique et coordonne la concertation interdisciplinaire, dans un esprit d’ouverture, de collégialité et de liberté académique.

Suivez-nous

Coordonnées

Institut des sciences de l’environnement
Pavillon Président-Kennedy
Local PK-2610
201, avenue du Président-Kennedy
Montréal, Québec, H2X 3Y7